Solidarité du champ à l’assiette en Bretagne

 

100_1243

Le relais SOLAAL de Bretagne est à l’initiative d’une chaîne de solidarité qui inclut des agriculteurs, un transporteur, un fabricant d’emballages et des ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail).

Tout part d’une expérimentation réussie en 2015 avec Jean-Michel Piot, agriculteur et donateur de 17,5 tonnes de pommes de terre, transportées par le département logistique de Carrefour, pour être ensuite distribuées à des associations d’aide alimentaire. En 2016, Jean-Michel Piot (cf. photo) réitère en proposant 10 tonnes de pommes de terre. Cette fois-ci, il est entouré de nouveaux acteurs qui vont participer à la réalisation du don. En premier lieu, Nicolas David, arboriculteur, qui prévoit, lui, de donner 8 tonnes de pommes.

 

100_1515 v2Puis, les produits de ces agriculteurs vont être transportés jusqu’aux ESAT de Vitré et Saint-Symphorien, situés à proximité. Les personnes accueillies dans ces établissements vont trier les produits et les mettre dans des cagettes, données par le fabricant Norman Emballages. Les cagettes seront ensuite transportées par Carrefour depuis les ESAT vers leur plateforme de distribution du Rheu. Les associations d’aide alimentaire, qui viennent déjà collecter des produits donnés par l’enseigne, pourront récupérer ainsi les produits donnés par ces généreux agriculteurs. La boucle solidaire est bouclée !

Cette expérimentation a été rendue possible grâce au soutien du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, au titre de la lutte contre le gaspillage, et grâce à Bernadette Loisel et Christophe Sartin du relais SOLAAL de Bretagne, qui œuvrent sans relâche à créer des synergies solidaires entre acteurs locaux.