Interview de Laurent Vallée, directeur général de la Fondation Carrefour et Secrétaire général du Groupe Carrefour

 

« Nous sommes attachés à agir autant au niveau national […] qu’en local et l’objectif de régionalisation des dons de proximité de SOLAAL, répond parfaitement à nos engagements. »

Pouvez-vous rappeler les axes d’intervention de la Fondation Carrefour ?

18 mars 2019
© Nicolas Gouhier

En 20 ans, la Fondation Carrefour a soutenu plus de 1000 projets associatifs. Il y a 4 ans, sa mission s’est centrée sur la transition alimentaire solidaire dans les 9 pays intégrés du Groupe Carrefour. Dotée d’un budget de 6,75 M€, la Fondation a accompagné 47 projets associatifs en 2020, tous en lien avec l’alimentation. Trois programmes incarnent sa mission : l’agriculture durable et solidaire qui soutient, entre autres, l’agroécologie et l’agriculture urbaine, l’anti-gaspillage solidaire pour donner vie aux solutions anti-gaspi dans toutes les étapes de la chaîne alimentaire et l’engagement sociétal (nutrition, recherche médicale, engagement citoyen…). La Fondation sait également se mobiliser en cas de catastrophes sociales, sanitaires et environnementales. Cela a été notamment le cas durant la pandémie de COVID-19. Grâce à la mobilisation des collaborateurs des différentes entités du Groupe, nous avons réussi à répondre aux nombreuses sollicitations des associations d’aide alimentaire d’urgence.

Quelles sont vos priorités concernant l’alimentation ?

L’accès de toutes et tous à une alimentation saine et équilibrée est essentiel. Nous y œuvrons au quotidien, en accompagnant des partenaires associatifs qui agissent à différents niveaux : actions ciblées, déploiement de solutions innovantes…

Nous portons une attention particulière à l’éducation des enfants et adolescents sur les sujets alimentaires. Comprendre comment sont produits les aliments, par qui, comment. L’agriculture est un secteur riche. A notre échelle, nous souhaitons donner un coup de pouce aux initiatives durables qui valorisent cette profession. Eduquer passe aussi par la sensibilisation à l’anti-gaspi.

Lors de situations d’urgence, la Fondation Carrefour participe également à la chaîne de solidarité en participant à l’achat de denrées alimentaires, notamment durant la pandémie de COVID-19.

Par ailleurs, nous sommes attachés à agir autant au niveau national, en soutenant des têtes de réseau (Emmaüs France, Restos du Coeur…), qu’en local. Notre partenariat avec Solaal, depuis 2013, s’inscrit dans cette démarche territoriale. Votre objectif de régionalisation des dons de proximité répond à nos engagements.

Quels sont vos objectifs pour 2022 ?

Rester à l’écoute des associations pour co-construire ensemble des projets à impact direct ou sur le long terme. Votre connaissance du terrain est précieuse ! En tant que mécène, la Fondation Carrefour tient à occuper ce rôle de contributrice à l’action collective. Notre présence au COCOLUPA ou au sein de divers comités de sélection de projets en émergence (France Active, Ticket for Change…) nous permet de rester réactifs sur les enjeux de la transition alimentaire.

Publié le 4 novembre 2021