Interview de Guy Vasseur

 

« Si je fais le bilan des dons agricoles, les agriculteurs ont répondu! Les milliers de tonnes distribuées via SOLAAL le prouvent. » Selon Guy Vasseur, président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA)

photo G Vasseur APCAL’APCA est membre fondateur de SOLAAL, quel bilan tirez-vous de cet engagement ?

Quand Jean-Michel Lemétayer m’a demandé en 2013 de l’accompagner dans ce projet ambitieux, secourir et aider les plus démunis, il était évident que les Chambres d’agriculture avaient leur place pour encourager la mobilisation des agriculteurs.

Si je fais le bilan, les agriculteurs ont répondu ! Les milliers de tonnes distribuées via SOLAAL le prouvent. SOLAAL a trouvé sa place parmi les acteurs au service de l’aide alimentaire en partie grâce au soutien d’Angélique Delahaye, sa présidente, très investie dans la lutte contre le gaspillage alimentaire au niveau européen.

Il reste sans doute des agriculteurs qui ne connaissent pas l’aide que peut leur apporter SOLAAL. C’est le rôle des relais régionaux qui ont aussi pour objectif de multiplier les dons locaux. C’est pour informer et aider le réseau des Chambres à s’engager que je prévois de mettre SOLAAL à l’ordre du jour de notre prochaine session, qui réunit nos représentants régionaux. Une formation dispensée par Résolia est également proposée pour accompagner les relais.

Le réseau Bienvenue à la ferme lance une agri-collecte avec SOLAAL et la plateforme de financement participatif MiiMOSA, quels en sont les objectifs ?

La prochaine édition du Salon international de l’agriculture mettra à l’honneur l’agriculture et l’alimentation citoyennes. En écho à ce thème, les Chambres d’agriculture et le réseau Bienvenue à la ferme organisent une collecte agri-citoyenne au profit des plus démunis.

Il s’agit d’une « double » collecte :

  • une première collecte de promesses de dons auprès des agriculteurs (sous forme de produits bruts ou transformés, de paniers, de repas, de visites,…),
  • une seconde collecte, de fonds cette fois-ci, auprès des citoyens, organisée à partir du 9 février sur www.miimosa.com, afin de doubler le volume initial de dons des agriculteurs.

SOLAAL organise de manière opérationnelle le don des agriculteurs vers les associations d’aide alimentaire.

Cette initiative s’adresse, au-delà du réseau Bienvenue à la ferme, à tous les agriculteurs. Ils sont déjà une centaine à avoir répondu mais je suis sûr que nous pouvons augmenter ce chiffre !

L’agriculture traverse actuellement une profonde crise, que souhaiteriez-vous transmettre aux agriculteurs ?

Nombre d’entre eux sont préoccupés par la survie de leurs exploitations mais je sais que ni leur solidarité ni la volonté de lutter contre le gaspillage ne sont remises en cause. Les agriculteurs pratiquent la solidarité au sein de leurs familles, entre voisins. C’est une valeur profondément ancrée. Ils continueront de donner s’ils le peuvent et je les en remercie. Comme Jean-Michel Lemétayer l’expliquait, je ne supporte pas de voir des gens qui ont faim car notre métier est de nourrir nos concitoyens.