Interview de Baptiste LESPAGNOL, donateur d’œufs en Grand Est

 

« Donner via SOLAAL m’a permis de valoriser mes invendus de manière éthique. Il est évident que je préfère les donner aux plus démunis plutôt que de les jeter. »

Pouvez-vous présenter votre exploitation ?

L’EARL des Mirabelliers est une exploitation de polyculture élevage de 110 hectares, où j’élève des bovins et ovins viande, ainsi que des poules pondeuses. Je suis installé depuis 2013, et travaille en parallèle sur le sujet de la diversification en tant que Vice-Président de la Chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle. Je suis notamment engagé dans le réseau Bienvenue à la Ferme pour donner davantage de visibilité aux producteurs locaux et développer la commercialisation de produits fermiers.

Pourquoi avez-vous choisi de donner vos produits ?

Je vends mes œufs extra-frais à des restaurateurs. Ceux-ci ont été impactés par une baisse de clientèle, ou encore des fermetures dues au contexte sanitaire lié à l’épidémie de Covid-19. Cette perte de débouché a déstabilisé la gestion de mes stocks, et réaliser des dons m’a permis de préserver la qualité « extra-frais » de mes œufs à ma clientèle.

En effet, je tiens à assurer la fraîcheur de mes produits, et écouler ma production régulièrement est donc indispensable. Donner via SOLAAL me permet de valoriser mes invendus de manière éthique. Il est évident que je préfère les donner aux plus démunis plutôt que de les jeter.

Pour quelles raisons passez-vous par SOLAAL ?

Cela me simplifie la démarche du don car je n’ai pas le temps de contacter moi-même les différentes associations d’aide alimentaire. J’ai juste à déclarer mon offre en cliquant sur « renouveler un don » sur la web application SOLAAL et mon interlocutrice organise immédiatement le don. L’association bénéficiaire vient ensuite retirer les produits dans la semaine en fonction de mes disponibilités.

Pour moi, passer par SOLAAL est simple, rapide et efficace.

Publié le 2 juin 2022