Donner en temps de crise, témoignage de la société Billaut 

 

Depuis 2017, la société Billaut fait confiance à SOLAAL pour donner régulièrement des pommes de terre aux associations d’aide alimentaire. Caroline Billaut rappelle l’importance d’être une entreprise locale engagée pour son territoire : « il est de notre devoir d’aider ces personnes qui tombent jour après jour dans une grande précarité. » 

Pouvez-vous nous présenter la société Billaut ? 

Caroline Billaut, directrice de la Société Billaut

C’est une entreprise familiale qui existe depuis 30 ans, créée par Jean-Pierre Billaut et reprise en 2006 par son fils Laurent. L’entreprise fait partie du Réseau Vitalis, le premier réseau privé expert du négoce et du conditionnement de pommes de terre, oignons et condiments, créé en 2018. Ce réseau est composé d’entreprises familiales comme la nôtre, réparties sur l’ensemble du territoire, au plus proche des producteurs et des bassins de consommation. Grâce aux 10 sites de conditionnement, ce sont 210 000 tonnes de pommes de terre et 35 000 tonnes d’oignons et condiments commercialisés par le Réseau Vitalis chaque année.  

Pourquoi avez-vous choisi de donner ?  

Le réseau Vitalis s’implique activement auprès d’associations nationales, en faisant régulièrement des dons en nature et financiers. En effet, nous soutenons des associations à but humanitaire mais également dans la recherche.  

En ce qui concerne le don agricole, à plusieurs occasions, j’ai lu dans le journal que les associations étaient plus que jamais à la recherche de dons en produits frais. Etant donné la crise que nous traversons, les personnes accueillies dans les associations sont de plus en plus nombreuses. Il est de notre devoir d’aider ces personnes qui tombent jour après jour dans une grande précarité.  

Nous avons la chance de travailler dans le secteur agroalimentaire et de ne pas être trop impactés économiquement par cette crise sanitaire. Dans notre cas, nous avons malheureusement perdu une partie de notre clientèle qui sert les restaurants. Certains produits leurs étant destinés, nous avons préféré en faire bénéficier plusieurs associations plutôt que d’attendre que nos produits s’altèrent avec le temps et d’être obligés de les écarter pour l’alimentation animale 

Comment s’organisent les dons ?  

SOLAAL nous facilite l’offre de dons aux associations. En quelques clics sur leur site, le don est fait et quelques jours après nous avons la liste des associations désireuses d’avoir nos pommes de terre. Je pense que si nous devions appeler toutes les associations des HautsdeFrance pour organiser la logistique, nos dons seraient très probablement moins nombreux. En effet, depuis 2017, notre entreprise a pu donner plus de 650 tonnes de pommes de terre via SOLAAL.

 

Retrouvez d’autres témoignages de nos donateurs sur Facebook, Twitter ou LinkedIn durant tout le mois de décembre ou dès maintenant sur notre chaine Youtube