Les agriculteurs, ambassadeurs du don

 

Des agriculteurs des Hauts-de-France ont été formés en tant qu’Ambassadeurs du don par SOLAAL, le 13 novembre 2019.

En octobre 2018, l’association SOLAAL s’installe dans les Hauts-de-France avec la création d’un relais porté par la FRSEA Hauts-de-France. Elle propose un service gratuit qui lutte contre les invendus alimentaires et offre des produits frais aux plus démunis. Depuis, sa création, ce sont plus de 266 tonnes de produits frais qui ont été distribuées aux associations nationales habilitées de la région. Depuis plus d’un an, SOLAAL en Hauts-de-France communique et se fait connaître auprès des agriculteurs de la région afin que ceux-ci puissent donner leurs invendus consommables, facilement et sans perte de temps.

Mais comment être présent dans tous les départements des Hauts-de-France ? Comment connaître les besoins des agriculteurs du territoire ? Comment répondre à leurs questions sur le don alimentaire ? Constituer un réseau d’Ambassadeurs départementaux composé d’agriculteurs, d’agricultrices et de retraité(e)s du milieu agricole, est apparue comme une réponse possible. Leur rôle sera de faire connaître la démarche de SOLAAL sur son territoire de vie locale et de communiquer sur la générosité et la solidarité des agriculteurs. Les FDSEA des départements des Hauts-de-France ont chacune trouvé dans leur rang des personnes voulant s’impliquer dans cette démarche. Une formation leur a été proposée, le 13 novembre 2019 à Saint-Laurent-Blangy (62), afin de leur présenter plus en détail le fonctionnement de SOLAAL et des associations d’aide alimentaire.

Des motivations variées

Les raisons qui ont poussé les agriculteurs à suivre cette formation tiennent à la fois de la volonté d’aider leurs concitoyens : « C’est important pour moi de pouvoir rendre service aux plus démunis, tout en mettant en avant une autre image de l’agriculture », indique Jean-Marie, retraité agricole du Pas-de-Calais ; et de convaincre leurs voisins : « J’ai participé à cette formation dans le but de pouvoir expliquer l’organisation d’un don agricole à mes pairs. » ; « Je suis Ambassadeur SOLAAL car je souhaite motiver mes collègues et voisins à donner comme je le fais actuellement pour éviter le gaspillage des produits de la terre », confient quant à eux Marie-Françoise, agricultrice dans la Somme et Antoine, agriculteur du Pas-de-Calais.


Prêts à relayer

La formation s’est déroulée en deux temps : la matinée en salle, afin de présenter le contexte réglementaire et des bonnes pratiques du don alimentaire ; l’après-midi, avec les visites d’une épicerie solidaire à Liévin et d’un centre de distribution de la Croix-Rouge à Lens. A la fin de la journée, les Ambassadeurs ont eu l’occasion de faire part de leur retour d’expérience : « Être Ambassadeur est simple à gérer et on sait qu’on peut compter sur l’équipe de SOLAAL. De plus, le témoignage d’un agriculteur-donateur le matin a été très intéressant car il nous a fait part de son sentiment de tristesse au départ, lorsqu’il détruisait les produits, jusqu’à son sentiment de fierté lorsqu’il a commencé à donner. SOLAAL simplifie le don et permet à ceux qui ne connaissent personne dans le milieu de l’aide alimentaire, de donner facilement et rapidement », précise Marcel, retraité agricole de la Somme. 

A la suite de cette formation appréciée, les ambassadeurs sont prêts à communiquer, sensibiliser et faire connaître le don agricole. Une autre formation est à prévoir pour former les agriculteurs des autres départements.  Merci à eux pour leur soutien à SOLAAL.