Interview de Séverine HASSLER, Wavestone

 

« Pour figurer dans le top 3 de sa catégorie au classement Gaïa Index en matière de RSE, nous avons ​​structuré notre démarche autour de quatre axes  : être un employeur responsable, être un partenaire de confiance, être un cabinet de conseil engagé, et avoir une empreinte sociétale positive. » selon Séverine HASSLER, responsable RSE chez Wavestone

Quelles sont les activités de Wavestone ? 

Séverine HESSLER, Wavestone

Wavestone est un cabinet de conseil français, combinant des compétences business et management d’une part, avec des compétences digitales et technologiques d’autre part, afin d’apporter la meilleure réponse aux enjeux actuels de toutes les entreprises.
Nous intervenons sur un portefeuille de clients aux secteurs d’activité variés : entreprises à rayonnement local ou global, leaders ou nouveaux entrants, acteurs privés ou secteur public, …
Wavestone rassemble plus de 3 000 collaborateurs dans huit pays (France, Royaume-Uni, Luxembourg, Belgique, Suisse, Etats-Unis, Hong Kong et Maroc). 

Votre entreprise est particulièrement engagée en mécénat de compétences. Quelles sont les raisons de ce choix ?  

L’engagement sociétal est au cœur des attentes des parties prenantes du cabinet (collaborateurs, candidats, société, …). Nous sommes conscients que le rôle de l’entreprise évolue vers plus de création de valeur, à travers des engagements comme le mécénat de compétences. 

Par ailleurs, Wavestone recrute beaucoupplus de 600 personnes sur l’exercice 2018/19, et majoritairement des jeunes diplômés. Aujourd’hui, les collaborateurs veulent s’engager au sein de leur entreprise et donner un sens à leur travail. C’est pourquoi nous leur proposons de réaliser des missions de conseil en mécénat de compétences, afin qu’ils mettent leurs compétences à la disposition d’associations qui en ont besoin. 

Pouvez-vous citer quelques exemples de votre démarche responsable ?

La Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) constitue l’un des quatre piliers du plan stratégique de Wavestone à horizon 2021Notre objectif est clair : ​​installer W​avestone dans le top 3 de sa catégorie au classement Gaïa Index (entreprises avec un chiffre d’affaires compris entre 150 M€ et 500 M€) en matière de RSE. 

Pour répondre à cet objectif ambitieux, nous avons ​​structuré notre démarche autour de quatre axes : être un employeur responsable, être un partenaire de confiance, être un cabinet de conseil engagé, et avoir une empreinte sociétale positive. 

Sur ce dernier​Wavestone a la volonté d’avoir une empreinte sociétale positive en soutenant des projets créateurs de valeur sociétale et en mettant nos compétences au service de tous. Cela se traduit par de multiples actions dont le Powerday qui est la journée de solidarité mondiale de Wavestone, lors de laquelle tous les collaborateurs sont invités à participer à un projet associatif. En 2019, pour la quatrième édition, 1 500 collaborateurs à travers le monde ont donné de leur temps au profit d’une centaine de projets associatifs, qui pouvaient prendre la forme d’une action terrain ou de mécénat de compétences. A cette occasion, Wavestone a pu accompagner ces trois dernières années SOLAAL. De plus, il y a un an, deux collaboratrices ont travaillé sur l’expression des besoins et la rédaction d’un cahier des charges pour le développement de l’application SOLAAL dédiée aux dons agricoles et lancée au Salon international de l’agriculture en février dernier. 

 

Depuis un an, nous développons également des missions de mécénat de compétences sur une plus longue durée et tout au long de l’année. Ce sont des missions de conseil, réalisées sans facturation, pour le compte d’associations, qui requièrent les mêmes types de compétences et d’exigence qu’une mission de conseil « classique ».​ A cette occasion, nous sommes actuellement en train de discuter avec SOLAAL d’un projet de mécénat de compétences qui pourrait démarrer sans tarder. 

Enfin, la Fondation d’entreprise Wavestone permet depuis 2009 de soutenir des actions destinées à agir en faveur de l’enfance défavorisée, notamment dans des situations de pauvreté ou de dénuement extrême, en France ou à l’international. 

C’est pour aider des associations comme SOLAAL, qui contribue à soutenir les plus démunis et à lutter contre le gaspillage alimentaire, que nous poursuivons nos engagements sociétaux.