Interview de Guilhem Soutou, fondation Daniel et Nina Carasso

 

« SOLAAL participe à la qualité de l’aide alimentaire aux plus démunis par des dons de produits de qualité issus de nos territoires. » selon Guilhem Soutou, pour le Programme alimentation durable de la Fondation Daniel et Nina Carasso

Guilhem Soutou – Fondation Daniel et Nina Carasso

La Fondation Daniel et Nina Carasso a été créée début 2010, sous l’égide de la Fondation de France, en mémoire de Daniel Carasso, fondateur de Danone en France et de Dannon, Inc. aux Etats-Unis, et de son épouse Nina. Familiale et totalement indépendante de groupes agroalimentaires, la Fondation Daniel et Nina Carasso agit principalement en France et en Espagne. Elle a pour vocation de financer des projets dans deux grands domaines concourant  à l’épanouissement de l’être humain et à la création de conditions de vie plus harmonieuses :

  • L’Art Citoyen, pour encourager des initiatives et des projets artistiques qui sont en résonance avec les enjeux de la vie citoyenne et engagent le dialogue entre nous et le monde.
  • L’Alimentation Durable, pour favoriser l’accès universel à une alimentation saine, respectueuse à la fois des personnes et des écosystèmes.

Aujourd’hui, alors que les ressources en terre arables, en eau, en énergie se raréfient, 30% des denrées alimentaires produites à l’échelle planétaire sont jetées ou gaspillées. Un système alimentaire durable ne peut se concevoir sans une diminution importante de ce gaspillage. La Fondation travaille d’abord à la source, notamment avec la restauration collective et les collectivités locales, afin de diminuer le volume de nourriture gaspillé. Nous travaillons également à l’autre bout de la chaîne, avec des associations pour améliorer la récupération et la réutilisation de nourriture pour l’aide alimentaire aux plus démunis. La Fondation soutient également des organisations de l’ESS pour l’exploitation de denrées impropres à la consommation humaine, mais transformables et réutilisables pour l’alimentation animale ou la production d’énergie. Alors que se poursuivent les États généraux de l’alimentation, afin de concilier rémunération des producteurs, agriculture respectueuse de l’environnement, à même de nourrir en quantité et en qualité, en favorisant l’économie sociale et solidaire, la Fondation Daniel et Nina Carasso a édité une brochure détaillant de multiples initiatives allant dans ce sens.

Enfin, nous travaillons avec SOLAAL, car en facilitant la récupération d’invendus agricoles par des structures de l’aide alimentaire, l’association participe à cette diminution du volume de nourriture gaspillée. Ce faisant, SOLAAL diminue également le manque à gagner des agriculteurs dont on connaît la détresse économique tout en leur permettant d’exprimer leur solidarité vis-à-vis des plus démunis Enfin, SOLAAL participe à la qualité de l’aide alimentaire aux plus démunis par des dons de produits de qualité issus de nos territoires. In fine, nous soutenons SOLAAL car nous pensons que cette association est porteuse d’un projet dont le système alimentaire français a besoin pour devenir plus durable.

Guilhem Soutou