Les derniers chiffres sur l’alimentation gaspillée en Europe jettent un froid !

 

20 % de la nourriture produite par an en Europe seraient gaspillés, selon le dernier rapport de FUSIONS[1] (Food Use for Social Innovation by Optimising Waste Prevention Strategies). Cela représente 173 kg par personne et par an et, au total, 88 millions de tonnes de gaspillage alimentaire par an, soit l’équivalent de 143 milliards d’euros.

Split of EU-28 food waste in 2012 by sector; includes food and inedible parts associated with food.

Split of EU-28 food waste in 2012 by sector; includes food and inedible parts associated with food.

Le secteur le plus concerné, pour plus de la moitié, est celui des foyers (47 millions de tonnes par an), suivi de celui de la restauration puis des industriels.

Costs associated with food waste by sector (values in billions of euros)

Costs associated with food waste by sector (values in billions of euros)

Toutefois, ces chiffres sont à manier avec précaution et les auteurs du rapport le soulignent. En effet, il existe une marge d’incertitude (estimée à 16 %) en raison, d’une part, d’un manque de données (en particulier au niveau de l’amont agricole, de la pêche, de l’aquaculture et de l’industrie) et, d’autre part, de la définition retenue pour le gaspillage alimentaire.

Ainsi FUSIONS inclut dans le gaspillage alimentaire tout produit, comestible ou non (épluchures d’oranges, os), retiré de la chaîne alimentaire et récupéré y compris pour les usages suivants : compost, produits laissés après récolte ou enfouis en champ, digestion anaérobie, bio-énergie (biofuels, gaz, pyrolise), co-génération, incinération, élimination par égoût, mise à la décharge, rejet en mer.

Seuls l’alimentation animale et la bio-chimie trouvent grâce aux yeux des rédacteurs et ne sont pas considérés comme du gaspillage alimentaire. Cette définition très large aboutit donc à comptabiliser beaucoup de produits.

Estimates of food waste in EU-28 in 2012 from this quantification study; includes food and inedible parts associated with food.

Estimates of food waste in EU-28 in 2012 from this quantification study; includes food and inedible parts associated with food.

Ce rapport insiste également sur l’urgence de bénéficier de sources de données fiables et propose un manuel méthodologique pour affiner les données par Etat membre, notamment afin d’atteindre l’objectif 12-3 de développement durable adopté par les Nations Unies.

Il est donc temps que les Etats s’harmonisent. La Commission européenne s’est engagée à publier, en 2016, une méthodologie commune pour mesurer le gaspillage alimentaire et définir des indicateurs pertinents. A suivre !

Retrouvez nos actualités sur les mesures antigaspi de la Commission européenne et sur le gaspillage des fruits et légumes en France.


 

[1] FUSIONS est un programme, soutenu par la Commission européenne, visant à réduire le gaspillage alimentaire en Europe. Il regroupe vingt-et-un partenaires de treize pays, issus des secteurs associatif, industriel, universitaire et consumériste. Il vise à produire une vision et une stratégie partagées sur les pertes et gaspillage tout au long de la chaine alimentaire grâce à des innovations sociales.

Ses travaux ont débuté en août 2012 et s’achèveront en juillet 2016.