Carenews.com : l’intérêt général méritait un média !

 

« Le mécénat est en pleine évolution. La France est traversée par une dynamique entrepreneuriale qui touche aussi l’intérêt général » selon Guillaume Brault, co-fondateur de Carenews.

 

Quel est l’objet du site carenews.com ?

carenews.com a été créé en 2013. L’intérêt général se transformait à grande vitesse, sous l’effet conjugué de citoyens de plus en plus sensibles à la responsabilité sociale et d’un transfert des financements du public au privé. Un changement, source de grandes opportunités pour le mécénat et la philanthropie mais aussi de certains risques. L’intérêt général méritait un média ! Le site carenews.com est un média web dédié entièrement à l’intérêt général. Tous les jours, une équipe de journalistes propose les dernières actualités du secteur aux professionnels du secteur de l’intérêt général comme au grand public sensible à l’engagement des associations et des entreprises mécènes.

Quelles sont les particularités du site carenews.com ? Quelle est l’audience du site ?

carenews.com est un site participatif ; chaque acteur du secteur peut ouvrir un compte et publier ses actualités sur notre site. Ce service est gratuit pour les associations et payant pour les entreprises mécènes. Ce dispositif particulièrement efficace dans un secteur très atomisé permet de multiplier par dix la visibilité des publications.

L’audience de carenews.com progresse régulièrement mais nous avons l’habitude de communiquer sur 200 000 articles lus par mois. Au-delà de l’audience du site, nous diffusons également nos contenus et ceux des 800 organisations inscrites sur les réseaux sociaux. Nous aimons tout particulièrement twitter et nos 4 300 followers.

Quelles sont les tendances en termes de mécénat en France ?

Chez Carenews nous avons une vue imprenable sur le mécénat en France et nous constatons trois tendances fortes.

1 – un mécénat plus collectif

Petit à petit les entreprises sont passées d’un mécénat lié à la personnalité de leur dirigeant à un mécénat plus collectif permettant de faire vivre les valeurs de l’entreprise et la marque employeur. Cette modification profonde renforce considérablement l’ancrage du mécénat dans les entreprises, modifie les sujets retenus (plus de social et moins de culture), et développe la communication autour de ces actions.

2 – un mécénat plus local

Il existe une demande de plus en plus forte de proximité. Ainsi, des structures se regroupent pour collectivement avoir impact fort sur les besoins sociaux ou sociétaux de leur territoire. Cette tendance permet à de nouveaux acteurs d’entrer dans des démarches de mécénat.

3 – un mécénat plus divers

La France est traversée par une dynamique entrepreneuriale qui touche aussi l’intérêt général. On parle d’entrepreneurs sociaux et d’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Cette tendance fait entrer dans le champ de l’intérêt général des structures hybrides que sont les entreprises capitalistiques avec un objet social. Ces structures qui abordent souvent les mécènes « entreprises » par le biais de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ont tendance à déstabiliser les repères classiques du mécénat.

Le mécénat est en pleine évolution. On a besoin d’un média pour fédérer les acteurs et faire circuler l’information.