Interview de Philippe LEROUX, directeur général de la Fondation Avril

 

« SOLAAL permet également de recréer un lien entre agriculteurs et citoyens. » selon Philippe LEROUX, directeur général de la Fondation Avril.

Quel bilan tirez-vous des actions de la fondation avril depuis votre création en 2015 ?

Depuis sa création, la Fondation Avril a soutenu près de 30 projets et associations (plus de 5 millions d’euros ont été apportés).

En Afrique, la Fondation contribue à améliorer l’autonomie et l’accessibilité en protéine des populations ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique. Cela passe par une meilleure structuration des filières locales autour des légumineuses sources de protéines et solution agroécologique pour les sols.

Philippe LEROUX, directeur général de la Fondation Avril. Crédit photo : Fondation Avril

En France, la Fondation Avril accompagne la transition de l’agriculture vers des modèles créateurs de valeur économique, sociale et environnementale, véritables liens entre agriculteurs et citoyens pour répondre au développement solidaire des territoires.

Ainsi, l’appel à projets « Territoires à Agricultures Positives » lancé en 2019 dans le Massif Central illustre bien cette volonté. Il a permis de faire remonter des territoires des projets innovants dans lesquels les contributions des agriculteurs sont clé. L’objectif était de favoriser l’émergence de projets locaux multi acteurs associant développement territorial et transitions agricoles.

La Fondation intervient également dans ces territoires pour la promotion d’une alimentation saine et durable pour tous. Depuis 2016, la Fondation soutient SOLAAL et les Banques Alimentaires, deux associations incontournables de l’aide alimentaire. Ces associations ont à cœur de créer du lien dans les territoires ruraux. SOLAAL permet également de recréer un lien entre agriculteurs et citoyens.

Vous avez souhaité renforcer votre soutien à la lutte contre la précarité alimentaire, à la suite de la crise COVID 19. Pouvez-vous nous détailler votre engagement ?  

Avec cette crise sanitaire, la raison d’être de la Fondation Avril prend tout son sens.

C’est pourquoi Le 26 Mai 2020, la Fondation Avril a créé le fonds « Solidarité Covid-19 – Alimentation pour tous » et a lancé un appel aux dons afin d’aider SOLAAL et les Banques Alimentaires, à faire face au surcroît d’activité lié à la crise sanitaire et sociale. Grâce à cette campagne, 12 000 € ont pu être remis à SOLAAL et 20 000 € aux Banques Alimentaires. Les dons versés permettront d’acheter des produits alimentaires et d’acheminer les aliments jusqu’aux bénéficiaires.

Le Groupe Avril, dont la Fondation est l’actionnaire de référence, a également participé à cette lutte contre la précarité en répondant présent à l’appel de SOLAAL et aux ministères des Solidarités et de la Santé pour venir en aide à la Guyane, particulièrement touchée par la crise, en donnant 8 329 litres d’huile Lesieur.

Quelles sont vos perspectives ?

Au moment où je rédige ce mot, la plupart des secteurs économiques sont à l’arrêt ou au ralenti afin de respecter le confinement ; l’agriculture en revanche poursuit son activité, et dans les territoires beaucoup de citoyens ont redécouvert la vertu d’une alimentation en filière locale « du producteur au consommateur ». En 2021, la Fondation poursuivra son appui à une agriculture développant des filières locales et actrice des territoires, prenant en compte l’environnement, pour permettre une juste répartition de la valeur entre tous les acteurs.

Elle lancera en 2021 un second appel à projets « Territoires à Agricultures Positives » et le fonds d’investissement à impact « Agri Impact » qui permettra d’accompagner les agriculteurs en fonds propres dans leurs diversification économique (circuits courts, énergie verte ou autre). Elle continuera bien entendu, dans ces temps difficiles, à soutenir ses partenaires et les associations qui œuvrent pour une alimentation saine et durable pour tous.