Interview de Jean-Noël CARLES

 

Pouvez-vous nous expliquer les évolutions de votre association

Jean-Noël CARLES, je suis devenu Président en janvier 2018 suite à la démission de mon prédécesseur. Je suis à la retraite et ancien exploitant agricole. Je suis aussi Président de l’Association « Les Amis de JULIET «  regroupant tous les producteurs de cette variété de pomme 100% Bio.

Jusqu’en 2017, l’Association Imagine 84 possédait 3 services bien distincts les uns des autres. Les instances dirigeantes de l’époque ont souhaité clarifier la situation pour que chaque service devienne une Association et soit plus autonome

Quels sont vos projets ?

Nous avons un projet imminent de déménager l’atelier actuel qui se trouve depuis 10 ans dans un entrepôt de 680m2 vers un bâtiment attenant d’une superficie de 1180m2 ou nous avons déjà installé les bureaux depuis bientôt 2 ans.

Cela permettra à notre équipe composée de 23 salariés en CDDI et 5 permanents de travailler dans un environnement plus confortable que le précédent avec plus d’espace et ou sera repensé toute la logistique interne afin d’optimiser les entrées-sorties des produits

Nous avons prévu d’y installer une 3ème ligne de tri/conditionnement qui nous permettra en plus des 2 autres de traiter uniquement le produit pomme que nous avons la chance de recevoir en grande quantité pendant toute l’année

Autre nouveauté pour 2020 : nous allons travailler avec un organisme certifié qui sera chargé de prélever aléatoirement  des échantillons pour analyser et quantifier les  résidus de pesticides qui pourraient être présents (LMR)  dans les produits que nous recevons exclusivement en dons.

Enfin ce nouvel entrepôt nous permettra de continuer à réceptionner les produits transformés (nouveauté depuis 2015 avec le pur jus de pommes) et qui ne cessent de se développer d’une année sur l’autre à la plus grande joie de nos associations partenaires qui n’ont pas l’habitude de recevoir ces types de produits (sans sucres ajoutés et/ou BIO)

Quel message souhaiteriez-vous transmettre aux agriculteurs ?

Nous sommes ravis de profiter des dons agricoles quand cela arrive via SOLAAL. Il y a cependant encore un travail de communication à réaliser auprès de la profession et vers les agriculteurs en particulier car par moments nous manquons encore de produits en direct de la production.

A ce titre nous comptons sur la nouvelle interlocutrice SOLAAL dans les bouches du Rhône pour que sa connaissance du terrain soit mise à profit pour développer les dons en provenance des nombreux exploitants agricoles  »