Interview de Robert Brzusczak, président de la FNIL

 

« L’ambition et la vision qu’a souhaité porter Jean-Michel Lemétayer à travers la démarche de SOLAAL sont plus que jamais d’actualité » selon Robert Brzusczak, président de la FNIL

Quelles sont les missions de la Fédération Nationale des Industries Laitières (FNIL) ?

Créée en 1971, la FNIL regroupe une centaine d’entreprises, soit la quasi-totalité des entreprises laitières privées. Avec 35000 employés répartis partout en France, les entreprises adhérentes à la FNIL représentent un atout économique majeur pour le développement de nos territoires.

Des très petits ateliers jusqu’aux grands groupes mondiaux en passant par les PME familiales, elles jouent un rôle capital dans le maintien du tissu économique des zones rurales grâce à la diversité de leurs savoir-faire.

C’est pourquoi la FNIL veille à promouvoir le rôle de ces entreprises dans le développement de la filière, leur haut niveau de performance et leur compétitivité en France comme à l’export. Elle entend également promouvoir toutes les démarches qu’elles développent pour répondre aux attentes nouvelles de la société comme un haut niveau de sécurité sanitaire, la réduction de l’impact environnemental, la juste rémunération des producteurs et le bien-être animal, notamment.

A ce titre, elle est très impliquée actuellement sur la mise en œuvre de la loi EGALIM en lien avec les pouvoirs publics, afin que celle-ci prolonge réellement l’esprit des Etats généraux de l’alimentation.

Quels sont les engagements de vos entreprises adhérentes en matière de responsabilité sociétale ? 

Les entreprises adhérentes de la FNIL se sont toujours pleinement inscrites dans des démarches sociales et sociétales. Leur engagement à développer la responsabilité sociale et sociétale au quotidien dans leur stratégie d’entreprise est un levier indispensable pour consolider la durabilité de leur modèle.

La FNIL joue tout son rôle à travers sa contribution au plan de l’ensemble de la filière laitière dont l’ambition est de faire de la « France, terre de lait » un modèle de réussite et de développement de haute qualité au niveau mondial.

S’agissant des dons de lait plus précisément, nos entreprises y ont toujours été particulièrement sensibles, à travers un dialogue permanent et des solutions partagées avec les éleveurs. Il est de notre responsabilité d’être à l’écoute du monde qui nous entoure, des exigences mais aussi des besoins de nos concitoyens, en particulier les plus démunis d’entre eux.

Pourquoi avez-vous souhaité rejoindre SOLAAL ?

Encore aujourd’hui, un Français sur cinq déclare être en situation de précarité alimentaire. Nul ne peut y être indifférent, en particulier dans les secteurs agricoles et agroalimentaires dont l’ambition est de proposer une alimentation saine à l’ensemble de nos concitoyens.

A ce titre, l’ambition et la vision qu’a souhaité porter Jean-Michel Lemétayer à travers la démarche de SOLAAL sont plus que jamais d’actualité. Rassembler l’ensemble des acteurs  – producteurs, entreprises agroalimentaires et distributeurs – autour de cet objectif commun nous apparaît indispensable pour mettre fin à cette précarité alimentaire. Voilà pourquoi la FNIL a souhaité s’engager pleinement dans la démarche ambitieuse et solidaire de SOLAAL pour faciliter les liens entre les donateurs des filières alimentaires et les associations d’aide alimentaire.

Robert Brzusczak, président de la FNIL